Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

etoiles

Coucher de soleil et nuit étoilée sur les étangs de l'Ouest Lyonnais

Publié le par fredamarcy

Deux photographes...

Coucher de soleil et nuit étoilée sur les étangs de l'Ouest Lyonnais
Coucher de soleil et nuit étoilée sur les étangs de l'Ouest Lyonnais

un coucher de soleil

Coucher de soleil et nuit étoilée sur les étangs de l'Ouest Lyonnais
(les avions laissent des traces noires indignes du ciel du pays qui abrite la COP21)

(les avions laissent des traces noires indignes du ciel du pays qui abrite la COP21)

une nuit étoilée

Coucher de soleil et nuit étoilée sur les étangs de l'Ouest Lyonnais
Coucher de soleil et nuit étoilée sur les étangs de l'Ouest Lyonnais

de la bonne humeur, un bout de fromage, des moments sympa !

Voir les commentaires

Lune et étoiles au barrage

Publié le par fredamarcy

Hier au coucher du soleil, le ciel était plus dégagé que prévu. Malgré la présence de la lune, je suis parti repérer un site d'observation des étoiles.

Quand je suis arrivé sur place, le soleil avait laissé place à une lueur diffuse orangée et le bleu de la nuit gagnait progressivement la partie.

Lune et étoiles au barrage

J'étais attendu par un héron au long bec emmanché d'un long cou. Ma présence ne le perturbait pas outre mesure et, contrairement à la fable, il ne dédaignait pas les poissons. Ce n'est que lorsque j'ai sorti le téléobjectif qu'il m'a pris en grippe et s'est envolé vers des cieux qu'il jugeait plus surs, au risque de se contenter d'un limaçon pour le dessert.

Lune et étoiles au barrage

Tant pis, puisque j'ai le téléobjectif en main, je fais un gros plan sur les ombres des cratères de la lune avant qu'elle ne disparaisse à l'horizon.

Lune et étoiles au barrage

Le croissant de lune est finalement rejoint par les nuages d'altitude prévus par les météorologues. Il n'en finit pas de descendre à l'horizon, allongeant son reflet sur le lac, mais n'éclairant que faiblement les berges. Les reflets orangés de l'horizon ouest cèdent progressivement la place au bleu/noir de la nuit. Quand je dirige ma lampe frontale vers l'eau maintenant bien noire, j'entends un concert de clapot et clapotis qui confirme la variété et la densité de la faune locale. Il commence à faire nettement plus frais, j'ai besoin de bouger et fais le tour du lac pour repérer une zone d'où je pourrais lancer un panoramique de la voie lactée lors de ma prochaine visite.

Lune et étoiles au barrage
Lune et étoiles au barrage

Une voiture passe dans la forêt et s'arrête pas très loin de moi. Le gardien des lieux m'a pris pour un braconneur: le lac est une réserve privée, il me laisse finir mes photos, mais je ne suis pas sûr de pouvoir revenir une autre fois et encore moins de passer une nuit ici. Dommage, le site est sympa...

Ne sachant pas trop s'il me donnera l'autorisation de revenir, je profite du temps présent. Carpe diem disait mon prof de latin, ce que, vu les circonstances présentes, le héron aurait surement traduit le jour de la carpe). Avant de partir, je m'essaie à une photo de reflets d'étoiles dans une zone d'eau stagnante et à une photo panoramique de la voie lactée.

Lune et étoiles au barrage
Lune et étoiles au barrage

Voir les commentaires

A la rencontre de Vénus et de Mars

Publié le par fredamarcy

Hier matin, avant le lever du soleil, j'ai laissé ma Vénus dans les plumes de son oreiller et suis monté au dessus des nuages pour voir une autre Vénus, laquelle avait rendez avec Mars. Et j'ai pu immortaliser la rencontre !

A la rencontre de Vénus et de Mars

Vénus est le point lumineux le plus brillant et mars est le petit point rouge/orangé juste au dessus d'elle.

Voici qui devrait vous permettre de les repérer plus facilement.

A la rencontre de Vénus et de Mars

Jupiter n'est pas bien loin, au moins en apparence (c'est le point le plus lumineux à 13h) et, sur la photo suivante, quelques minutes plus tard, la station spatiale internationale assitait à leurs ébats: voir la trainée blanche qui passe à leur pied (pour autant qu'on puisse traiter la station spatiale de trainée).

A la rencontre de Vénus et de Mars

Puis j'ai pris mon temps pour redescendre, en admirant le lever du soleil sur le Mont Blanc, Lyon étant recouvert par une mer de nuages.

A la rencontre de Vénus et de Mars
A la rencontre de Vénus et de Mars
A la rencontre de Vénus et de Mars

Les aigrettes des pissenlits étaient aussi contemplatives que moi.

A la rencontre de Vénus et de Mars
A la rencontre de Vénus et de Mars
A la rencontre de Vénus et de Mars

Puis je suis redescendu en entrant progressivement dans le brouillard qui se dissipait et laissait dans son sillage de quoi abreuver les araignées....

A la rencontre de Vénus et de Mars

mais le brouillard cachait aussi des extraterrestres...

A la rencontre de Vénus et de Mars

...peut être venus de Mars ? Maintenant que la NASA nous abreuve d'images, on sait qu'ii y a de l'eau sur Mars. J'en ai d'ailleurs conservé une trace personnelle que vous pouvez voir sur ce lien il y a de l'eau sur Mars.

Finissant ma balade, j'ai enfin rejoint ma Vénus. Elle dormait encore et ne se doutait de rien.

Voir les commentaires

Nuit étoilée et voie lactée

Publié le par fredamarcy

En ce soir de début aout, lors d'un retour aux sources en famille dans l'Aveyron, le ciel était très dégagé. Il fait un peu frais, mais ce n'en est que mieux après les chaleurs écrasantes de Juillet. La grande ourse est bien visible vers le Nord (c'est surement un ours blanc puisqu'elle pointe vers l'étoile polaire), elle surveille la maison, prête à déverser le contenu de sa casserole sur les ardoises si le temps se gâte, mais cela ne semble pas du tout d'actualité...

Nuit étoilée et voie lactée

L'ambiance est calme et reposante, on entend les clarines des vaches dans le pré voisin. Le tintement permanent montre qu'elles sont particulièrement actives malgré la nuit. Super, je sens qu'elles vont produire beaucoup de lait, et surtout une superbe voie lactée. Allez hop, on éteint les lumières, on attend 20 minutes pour s'habituer et on regarde. Coté Nord Est, c'est déjà très sympa, n'est ce pas Andromède en bas à droite ?

Nuit étoilée et voie lactée

De l'autre coté, c'est vraiment génial, je vous montre la direction...

Nuit étoilée et voie lactée
Nuit étoilée et voie lactée
Nuit étoilée et voie lactée

 

Quelle belle soirée !

Voir les commentaires

Comète Lovejoy

Publié le par fredamarcy

La nuit était claire le 12 Janvier, une petite soirée d'observation des étoiles s'imposait, mais voilà, ma voiture est fatiguée, je n'ai donc pas pu monter dans les Monts du Lyonnais. Contraint et forcé, j'ai donc passé la soirée sur la terrasse.

Guillaume Cannat fait des points réguliers sur l'actualité des étoiles: dans son blog de Janvier, il nous informe que la comète Lovejoy est observable à l’œil nu si les conditions sont bonnes ainsi qu'à la jumelle bien sûr. Le nom de la comète m'a attiré: avec un nom pareil, elle ne peut que porter chance et prédire une bonne année ! Allez zou, je tente le coup...et après 20 minutes dans le noir, je la vois. Elle se présente comme une boule de coton grisâtre et, sur les photos, elle a une couleur verte: c'est le petit point vert au même niveau que Orion, sous les Pléiades.

Comète Lovejoy

Ce n'est quand même pas évident, j'essaye donc au 200mm. Je vois bien la comète et son halo lumineux, mais Orion n'est plus dans le champ.

Comète Lovejoy

J'en profite pour shooter la nébuleuse d'Orion, mais je suis déçu, cela parait encore si loin ... Il faudra ré-essayer dans une zone moins proche de la ville.

 

Comète Lovejoy

Tant pis, je vais lancer une circumpolaire et rentrer voir la fin du film en attendant, d'autant qu'il commence à faire vraiment frais.

Comète Lovejoy

Je sais maintenant pourquoi notre chat ne veut pas sortir: il a peur des monstres du jardin qui font tourner les étoiles pendant la nuit. Ce sont des monstres qui ne sont actifs que la nuit, c'est sur, puisque de jour, on ne voit plus que la glycine de ce coté.

Il est grand temps de rentrer le matériel, le trépied est au moins aussi givré que moi et la condensation se dépose sur l'objectif. Il y aura gelée blanche ce matin....

Voir les commentaires

Etoiles en décembre

Publié le par fredamarcy

Je m'étais régalé fin Novembre lors de ma sortie d'observation des étoiles. Un mois plus tard, à la nouvelle lune, les nuits de dimanche et lundi étaient claires et sans nuages. J'en ai profité pour essayer le fish eye du club et pour me lancer dans une photo circumpolaire. Et puis, j'étais bien accompagné, c'est sympa les sorties de nuit.

quelques nuages au dessus de Lyon

quelques nuages au dessus de Lyon

lumières de la vallée de la Brevenne (Sain Bel ?)

lumières de la vallée de la Brevenne (Sain Bel ?)

elle est lactée, on en reste sans voie

elle est lactée, on en reste sans voie

La croix de Part sous la voie lactée

La croix de Part sous la voie lactée

tiens une voiture est passée !

tiens une voiture est passée !

Etoiles en décembre
ma première circumpolaire

ma première circumpolaire

En fin de soirée, au col de la croix de part, les membres du club d'astronomie de Saint Genis nous ont fait partager leurs connaissances et leurs observations. Je retournerai les voir, c'est sur. Et peut être pourra t on voir la station spatiale internationale ! Les astronautes prennent des photos de la haut, allez voir ce que donne leur timelapse sur le lien ci dessous, c'est splendide.

Et pour ceux qui sont intéressés par une visite de la station spatiale, c'est par ici. Je recommande vivement.

Voir les commentaires

Voie lactée

Publié le par fredamarcy

La nuit dernière, la lune avait rendez vous avec le soleil. Ils étaient tous les deux occupés dans l'hémisphère Sud et il faisait bien sombre chez nous. La météo était favorable: doux pour un soir de Novembre (10°C) et surtout, les nuages avaient du accompagner la lune pour ses agapes. Bref, les conditions étaient réunies pour l'observation des étoiles. Il ne restait plus qu'à trouver où...

Ici, on est encore trop près de la ville

Voie lactée

Là aussi, même si la nuit semble plus complète, on voit peu les étoiles occultées par les lumières de la ville.

Voie lactée

Ahh, c'est mieux. Je fais une rencontre fortuite avec un club d'astronomie. Le petit amas d'étoiles en haut à droite se nomme les pléiades. J'aurais dit la pléiade, mais il parait que ma bibliothèque n'est pas à jour ;) et malgré tout, les pléiades me semble tout aussi poétique. En tout cas plus poétique que son deuxième nom M45 ! Il parait que cet amas d'étoile se promène dans la constellation du taureau. Le taureau devait être couché, je ne l'ai pas vu ni entendu.

Voie lactée

Effrayé de rencontrer le taureau dans l'obscurité, je souhaite bonne nuit au club d'astronomie et reprend ma route pour tomber sur un nid d'étoiles. Voilà enfin la voie lactée et ses bras tombent dans mon objectif !

Voie lactée
Voie lactée

Sur le chemin du retour, deux promeneurs s'entrainent pour la Saintélyon

Voie lactée

et je repars du coté de la ville, il faut aller au lit, la lune va revenir avec le soleil

Voie lactée

Voir les commentaires

<< < 1 2 3