Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rotonde de grigny

Publié le par fredamarcy

Lors d'une sortie sur le thème panoramique, nous sommes allés visiter l'ancienne rotonde ferroviaire de Grigny au sud de Lyon. Bombardée en 1944, elle est couverte par une charpente métallique et remise en état, puis cédée à une entreprise privée. Actuellement désaffectée, elle est à l'abandon et visitée par quelques nostalgiques, artistes et photographes.

Germain m'ayant appris à créer des visites virtuelles animées, vous pouvez vous faire une idée de la taille du monument en téléchargeant une visite virtuelle via le lien ci dessous. Elle a été obtenue en créant un panorama sphérique par assemblage de 72 images. (pour faire la visite, télécharger le fichier, clic droit/ouvrir avec internet explorer, autoriser le contenu et se déplacer avec la souris ou zoomer/dezoomer avec la molette)

Coté technique, le logiciel de création permet de projeter l'image finale sur différents plans, ce qui peut donner des résultats inattendus.

image d'origine

image d'origine

projection miroir et effet petite planèteprojection miroir et effet petite planèteprojection miroir et effet petite planète

projection miroir et effet petite planète

Les débris qui jonchent les locaux sont souvent d'origine, vieux classeurs, anciennes procédures, commandes électriques, pompes, containers, placards...

Rotonde de grigny

J'essaie d'imaginer l'ambiance de ruche ouvrière lors du boom d'après guerre, avec locomotives et wagons. Voir les locaux dans cet état de délabrement me rend un peu triste.

Rotonde de grigny
Rotonde de grigny
Rotonde de grigny
c'est quoi ce robot ?

c'est quoi ce robot ?

Un rayon de soleil transperce la noirceur de la charpente métallique

Rotonde de grigny

Quelques dégradations, inévitables j'imagine: vitres cassées...

Rotonde de grigny

...sur lesquelles on a joué au morpion

Rotonde de grigny

La nature essaie de reprendre ses droits, quelques graines ont germé...

Rotonde de grigny
Rotonde de grigny
Rotonde de grigny

les locaux servent d'abri aux oiseaux.

Rotonde de grigny
Rotonde de grigny

Un escalier nous emmène en haut du loft

Rotonde de grigny
Rotonde de grigny
Rotonde de grigny

La décoration est limitée aux tags plus ou moins réussis...

Rotonde de grigny
Rotonde de grigny
Rotonde de grigny

...et en particulier à une fresque plus élaborée.

Rotonde de grigny

Nous sortons à l'extérieur, la vrai vie reprend, sur des engins plus modernes que ceux pour lesquels la rotonde avait été conçue.

Rotonde de grigny
Rotonde de grigny

Voir les commentaires

reflets de lune à Thurins

Publié le par fredamarcy

Je suis retourné au barrage au dessus de Thurins pour voir les reflets de la lune et m'exercer à assembler des mosaiques d'images.

Toutes les photos sont prises au 24mm.

Le soleil est couché depuis peu, l'ambiance est calme: un hululement tout proche et les coassements encore timides des grenouilles en ce début de printemps. 

mosaique de 2 images

mosaique de 2 images

Le ruisseau qui se déverse dans le lac glougloute doucement, ses eaux sont freinées par les herbes en lisière du bois et ne troublent pas la surface du lac.

reflets de lune à Thurins

La lune s'est levée, son reflet n'est perturbé que par la nage des grenouilles qui retournent à l'eau dès que je m'approche de la rive.

reflets de lune à Thurins

Je tente un HDR de 5 photos,

reflets de lune à Thurins

Les lumières de Lyon teintent l'horizon en rouge.

Spica, l'étoile de la vierge et Jupiter sont parfois visibles dans les reflets du lac.

reflets de lune à Thurins
reflets de lune à Thurins

Je me lance dans quelques panoramas constitués de plusieurs images

panorama de 6 images projection spherique

panorama de 6 images projection spherique

panorama de 9 images projection orthogonale

panorama de 9 images projection orthogonale

Depuis que la lune est levée, le sentier au bord su lac est bien visible et je peux éteindre la lampe frontale

reflets de lune à Thurins

Une grenouille a sauté plus loin que les autres en direction de la lune, perturbant les eaux calmes

panorama de 3 images

panorama de 3 images

En arrivant à la voiture, je change d'objectif pour voir si la grenouille a aluni

empilement 20 images traitement registax

empilement 20 images traitement registax

Voir les commentaires

Le radar et la lune

Publié le par fredamarcy

Sortie le 13 Mars, la lune est presque pleine, je recherche un alignement entre le radar du Mont Verdun et la lune.

 

La nuit déjà tombée, le ciel blanchit et elle se présente comme prévu...

Le radar et la lune

...derrière les arbres, puis elle monte deriière les jambes du radar.

Le radar et la lune
Le radar et la lune
Le radar et la lune

Quel est cet extraterrestre ?

Le radar et la lune

Je me déplace de quelques mètres pour la voir illuminer l'antenne.

Le radar et la lune

Ca y est, elle a perdu la boule

Le radar et la lune
Le radar et la lune

Voir les commentaires

Lune derrière les pins

Publié le par fredamarcy

Enfin une éclaircie entre les nuages, cela m'a permis de prendre des nouvelles de mon amie la lune !

Lune derrière les pins

Voici une comparaison d'un agrandissement de la photo précédente et d'un empilement de 92 photos prises dans la même série. L'empilement améliore énormément la définition. Sans télescope et grâce au stacking, on voit des détails de quelques kilomètres seulement !

Lune derrière les pinsLune derrière les pins

Les photos sont prises près d'Yzeron, la lune est trop haute pour immortaliser son reflet dans le lac, mais en descendant par l'étang de Thurins, elle joue à cache cache derrière les pins.

blend de deux photos prises en changeant la mise au point (EOS80D - sigma 150-600mm @ 600mm - f9 -1/160 - 400iso)

blend de deux photos prises en changeant la mise au point (EOS80D - sigma 150-600mm @ 600mm - f9 -1/160 - 400iso)

Voir les commentaires

Tour Matagrin sous la neige

Publié le par fredamarcy

Lors d'une balade récente à la tour Matagrin, je m'étais promis de revenir sous la neige. Un épisode récent nous ayant gâté et les frimas aidant, la neige est restée (elle en attend d'autre dit on chez moi). Voici les photos prises il y a quelques jours.

Pendant la journée, le ciel était au bleu fixe, pas un nuage. Au coucher, il projette de longues ombres et réchauffe la neige d'une lumière orangée. Evidemment, à cette heure et vu la température, personne sur les tables de pique nique, je suis le seul touriste.

Tour Matagrin sous la neige

La neige fraiche est marquée par les empreintes des lapins, je n'aurai pas à les imiter: le sentier qui monte à la tour est marqué par les traces des voitures qui font l'entretien, je progresse facilement.

Tour Matagrin sous la neige
Tour Matagrin sous la neige

La vue est toujours aussi belle du haut de la tour, il fait presque trop beau, aucun cirrhus ne vient troubler le bleu du ciel.

Tour Matagrin sous la neige

Coté Est, le Mont Blanc se cache derrière la trop habituelle couche de pollution au dessus de Tarare et de Lyon.

Tour Matagrin sous la neige

Coté Roanne et Nord Ouest, la neige en attend d'autre, le soleil de ces derniers jours n'a pas réussi à la faire fondre.

Tour Matagrin sous la neige
Tour Matagrin sous la neige

Loin en dessous, des phares de voitures attirent mon attention: je n'avais pas remarqué l'autoroute qui serpente à la sortie du tunnel.

Tour Matagrin sous la neige

Le bleu de la nuit s'installe doucement et les villages alentour s'éclairent. Les premières étoiles sont visibles, on voit bien la grande ourse au centre de la photo.

Tour Matagrin sous la neige

La constellation d'Orion est déjà haute dans le ciel d'hiver alors que la soirée démarre à peine.

Tour Matagrin sous la neige

Il commence à faire vraiment froid en haut de la tour (1004m d'altitude d'après les panneaux), je redescends profiter de l'ambiance calme et reposante, du bruit de la neige qui craque sous les arbres et crisse sous mes bottes. J'ai l'impression d'être dans une station de sport d'hiver mais sans le bruit des moteurs des téléskis et de la sono ambiance techno. L'éclairage de la tour me permet de prendre des photos sans pousser la sensibilité de l'appareil photo. Préférez vous la couleur ou le noir et blanc ?

Tour Matagrin sous la neige
Tour Matagrin sous la neige
Tour Matagrin sous la neige
Tour Matagrin sous la neige

Je n'ai pas diné, je prends le chemin du retour. Un lapin s'est enfui dans la forêt, a-t-il senti que j'ai une faim de loup ? Je ne lui aurais pourtant fait aucun mal. Il se dirige vers l'étoile polaire, attention à ne pas se faire croquer par la grande ourse !

Tour Matagrin sous la neige

Vénus, l'étoile du berger me guide pour le retour, nous sommes en Janvier, un bout de galette me tenterait, que vais je rencontrer au bout du sentier ?

Tour Matagrin sous la neige

Je scrute le ciel derrière la forêt touffue et devine Orion derrière les branches altières de cet arbre aux formes étonnantes. Sa branche la plus basse me montre elle aussi le chemin.

Tour Matagrin sous la neige

J'arrive près de la voiture, l'étoile du berger est toujours très brillante, je la remercie de m'avoir guidé. Pas d'âne, de boeuf ni de bébé dans un berceau à l'arrivée. Tant mieux, je n'avais ni or, ni myrrhe ni encens. Je prends la voiture et change de cap pour retrouver ma Vénus à la maison.

Tour Matagrin sous la neige

Juste un tout petit détour par la retenue de Joux où le village et Vénus se reflètent dans les eaux prises en glace.

Tour Matagrin sous la neige

Voir les commentaires

C'est la danse des canards

Publié le par fredamarcy

Pendant que mes amis du club photo font de superbes photos de l'étang et des oiseaux de jour (voir les blogs de Jean Paul, Alain, Bernard, Jacques), je me promène de nuit ou au lever du soleil pour voir la nature s'éveiller ...

C'est la danse des canards

et pour danser avec mes copains les canards qui m'accueillent toujours de leurs très sonores cancans.

C'est la danse des canards

En ce début Janvier au lever du soleil, ils assistent avec moi au coucher de notre Vénus entre les arbres.

C'est la danse des canards

Le soleil s'est levé, je prends congé de mes copains qui attendent impatiemment que mes collègues viennent leur tirer le portrait. Je prends de la hauteur au dessus de Lyon pour faire une balade revigorante et, alors que j'avais l'impression que le temps était clair sur les contreforts des Monts du Lyonnais, le pic de pollution est bien visible. Seul le Mont Blanc dépasse de cette couche de merde particules à la belle teinte orangée. Si ce n'est pas la pollution, c'est que je me Trump !

C'est la danse des canards

Voir les commentaires

bonnes fetes et meilleurs voeux 2017

Publié le par fredamarcy

bonnes fetes et meilleurs voeux 2017

Voir les commentaires

Orion

Publié le par fredamarcy

Dans la série étoiles, voici la constellation d'Orion: pour simplifier, c'est le pâté d'étoiles au dessus de l'arbre, en forme de losange avec une queue formée par trois points très brillants.

24mm - f2 - iso1600 - 10s

24mm - f2 - iso1600 - 10s

La constellation se déplace pendant la nuit: le timelapse ci dessous est pris entre 23h et 5h, donc 5h d'enregistrement constitué de 1200 photos de 15s (18mm, f2.8, iso3200). Je conviens que les images qui défilaient sous mes yeux étaient moins, euh..., disons décorées par mon imagination. Enfin pas tout à fait imaginaire car j'ai pris soin de recouvrir les limites de la constellation, telles que les grecs la voyaient, avec l'image du chasseur (merci stellarium). Quand à ses poursuivants, ce sont eux aussi des constellations. Juste une précision pour les puristes, l'amas de la crèche est situé dans la constellation du cancer et le chien n'y fait pas sa niche, mais bon, vous avez corrigé vous même non ?

Les traits lumineux que l'on voit passer dans tous les sens sont les trainées lumineuses laissées par les avions, pas d'étoiles filantes ce soir là.

A défaut d'étoiles filantes, et comme les photos s'enchainaient sans interruption pendant le timelapse, j'en ai profité pour les assembler dans un filé d'étoiles. Je trouve que la variété des couleurs des étoiles est mieux mise en évidence que lorsqu'elles sont ponctuelles.

Orion

Pendant que mon appareil enregistrait le timelapse, j'en ai profité pour observer les détails de la nébuleuse d'Orion: c'est le point le plus brillant de la première photo, aux contours diffus. Elle est constituée de nuages de gaz et de poussières ainsi que d'un jeune amas rempli d'étoiles. Bien qu'elle paraisse petite à l'oeil nu, son diamètre apparent est deux fois supérieur à celui d'une pleine lune. C'est un régal de l'observer à la jumelle. Et puis, c'est un grand classique du photographe d'étoiles, je devais donc m'y coller. La photo ci dessous est constituée d'un empilement de 9 photos de 122s prises au 600mm f6.3 iso 800.

Orion

Voir les commentaires

Ciel profond

Publié le par fredamarcy

En Aveyron le ciel est pur ... et le soir, je me régale. Voici mon deuxième essai de photo de ciel profond après Andromède.

D'abord voici un champ large de la voie lactée au niveau de Cassiopée et du double amas (assemblage de 9 photos prises au 24mm f1.8 1600iso 15s). J'ai eu la surprise de voir apparaitre les taches rouges des nébuleuses de l'ame et du coeur lors du développement.

Ciel profond

Un gros plan des pléiades (assemblage de 12 photos avec monture de suivi équatorial, 324mm f6.3 800iso 122s) où on voit même la nébuleuse autour de Mérope.

Ciel profond

Comme je n'arrive toujours pas à utiliser DSS sous win10, les assemblages sont faits sous photoshop. Pour ceux qui ont déjà vu les photos et qui m'ont déjà questionné sur la technique:

  • Ouvrir la série de photos dans lightroom, mettre tous les curseurs de réduction du bruit à zéro et corriger la balance des blancs
  • Sélectionner la série de photos, clic doit/modifier dans/fusion panorama dans photoshop. Dans la boite de dialogue qui s'ouvre, déselectionner toutes les options en particulier la fusion et choisir automatique
  • Les calques se créent dans photoshop, les sélectionner tous, clic droit/convertir en objet dynamique
  • Faire calque/objets dynamiques/mode d'empilement/médiane
  • Et voila, ne pas oublier de recadrer car les photos ont été réalignées et toutes les photos n'avaient pas forcément les mêmes bordures

Comme pour mon image d'andromède, le traitement couleur et bruit est inspiré de la vidéo de Arnaud Thiry ci-dessous. Au passage, merci Arnaud, ton tuto simple et documenté m'a permis de démarrer les traitements couleur.

 

 

Voir les commentaires

Coucher de soleil sur l'étang de l'or

Publié le par fredamarcy

Le ciel était clair, pas de vent, les flamands roses se préparaient pour la nuit en craquetant doucement pendant que Vénus descendait doucement vers l'horizon.

Merci à mes amis Montpelliérains de m'avoir fait découvrir ce havre de paix caché au milieu de l'étang.

Coucher de soleil sur l'étang de l'or
Coucher de soleil sur l'étang de l'or
Coucher de soleil sur l'étang de l'or
Coucher de soleil sur l'étang de l'or
Coucher de soleil sur l'étang de l'or
Coucher de soleil sur l'étang de l'or
Coucher de soleil sur l'étang de l'or

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>